Extrait du discours Michaëlle Jean pour la Journée internationale de la Francophonie : « Liberté ; égalité ; solidarité ; fraternité ; diversité ; universalité. Ces mots écrivons-les, dessinons-les, traçons-les dans des écritures et des caractères qui font pâlir le fanatisme et qui effacent la haine. Ces mots revendiquons-les avec fierté, chantons-les sur tous les tons, scandons-les sans relâche. ».

Apropos de la maison des savoirs de Kinshasa




Qui sommes nous ?

La Maison des savoirs de Kinshasa (MDS) est destinée à un public composé, en particulier, de jeunes et de femmes. En plus des espaces multimédia, la MDS regroupe une bibliothèque ainsi qu’un espace socio-culturel.

La MDS de Kinshasa est issue de la volonté de la ville de Kinshasa d’offrir des services éducatifs à l’ère du numérique. c’est un lieu ouvert au grand public, à but non lucratif qui ne fait pas concurrence à des opérateurs privés (cybercafés, organismes de formation). Elle est accessible au plus grand nombre, selon des amplitudes horaires en adéquation avec les publics visés. Des plages horaires pour la consultation grand public, particulièrement adaptées, pour les jeunes âgés entre 7 et 25 ans, sont prévues.

La MDS de Kinshasa offre un accompagnement individuel et collectif, en adaptant ses activités aux différentes catégories de public, notamment les jeunes et les femmes ayant difficilement accès à l’Internet. La Maison des Savoirs favorise également l’accès des espaces aux personnes handicapées.

Elle est équipée, d’une trentaine de postes informatiques de dernière génération connectés à l’Internet et dispose également d’un Espace de documentation et d’apprentissage de la langue française, pour la phase initiale, d’environ 3 000 titres (livres, DVD, CD et monographies).

Objectifs

La Maison des savoirs de Kinshasa répond aux objectifs de la Francophonie de :

- Répondre aux enjeux de la fracture numérique définie par le Sommet de la Société de l’Information de Tunis et de la fracture cognitive « qui additionne les effets des différentes fractures observées dans les principaux champs constitutifs du savoir : accès à l’information,l’éducation, la recherche scientifique, la diversité culturelle et linguistique ;

- Offrir une alternative au développement de plus en plus important de la marchandisation des savoirs, en rendant disponible, à faible coût, des connaissances et des outils permettant de les acquérir ;

- Impulser des activités de développement socio-économique grâce à un meilleur accès aux connaissances ;

- Créer un espace de créativité et de convivialité favorisant la cohésion sociale ;

- Valoriser les savoirs existants pour lutter contre la fracture cognitive et encourager le développement d’une approche participative de l’accès à la connaissance.

Missions

Elle a comme mission :

- Offrir de services qui se définit notamment par son projet d’animation et sa vocation éminemment éducative orientée vers les jeunes et les femmes en particulier. Elle s’articule autour de plusieurs composantes regroupées par Espaces ;

- Proposer un panel d’ateliers collectifs permettant à un groupe de suivre une initiation ou de mener un projet. Par exemple, des cours d’initiation à Internet, d’utilisation aux logiciels libres, de langue française, d’éducation civique, de formation en gestion de projet pour le milieu associatif sont proposés aux utilisateurs ;

- Promouvoir la langue française et la diversité culturelle et linguistique.